Anti-gaspi alimentaire : Faites des économies et mangez mieux !

Mis à jour : 22 sept. 2020

Que vous gériez la consommation alimentaire de votre ménage d’une main de maître en évitant le gaspillage alimentaire ou au contraire, que vous n’ayez jamais entendu parler du fait que vos actes d’achats avaient un impact positif ou négatif sur le sujet, cet article vise à vous donner une vision globale du gaspillage alimentaire.


Quelles sont les sources du gaspi ? Par quels moyens pouvez-vous entrer dans la lutte anti-gaspi à l’échelle de votre propre consommation et si besoin dans quelle mesure avoir recours aux conseils d’un professionnel de la nutrition tel qu’un diététicien pour vous guider dans votre entreprise ?


Je commencerai par définir ce qu’est le gaspillage alimentaire en vous donnant quelques chiffres sur les coûts économiques et écologiques qu’il représente.


Je vous expliquerai ensuite pourquoi il est important de limiter le gaspillage alimentaire et vous révélerai certaines clefs qui vous permettront de l’éviter et ainsi d’améliorer la santé de votre famille tout en réalisant des économies.


Le gaspillage alimentaire, c’est quoi ?


Dans un contexte écologique sensible, le sujet du gaspillage alimentaire est dans toutes les bouches. Mais même si le sujet s’enracine bien au-delà de votre coin cuisine, c’est principalement le gaspillage alimentaire des foyers que je vais évoquer et comment tenter de l’enrayer.


Si je me réfère à Wikipédia, le gaspillage alimentaire se définit comme le fait de perdre ou de jeter des aliments encore comestibles.


Concrètement, dans votre cuisine, le gaspillage alimentaire se matérialise par tous les aliments qui finissent dans votre poubelle alors qu’ils auraient pu être consommés.


Qui n’a jamais jeté de produit parce que la date de consommation était dépassée ? Combien de restes ont finalement terminé leur vie dans un sac poubelle au lieu de votre assiette ?


Que ceux qui n’ont jamais commis ces actes de gaspillages me jettent la première pierre car moi aussi, par le passé, il m’est arrivé plusieurs fois d’avoir recours à ces méthodes expéditives.


Ce qui est fait est fait. L’important est de prendre conscience de notre gaspillage et de tenter d’y remédier.





Mais quel est l’impact économique et écologique du gaspillage alimentaire ?


Au niveau financier, le rapport de l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (ADEME) est sans appel : en France, 150 kg de nourritures encore consommables sont gaspillés par habitant et par an !


Incroyable, n’est-ce pas ?


Et pourtant, l’ADEME enfonce le clou en révélant que dans nos poubelles individuelles, ce sont plus de 20 kg de déchets alimentaires qui se perdent par habitant et par an, dont 7 kg de produits alimentaires encore emballés !


Ces chiffres font froid dans le dos !


Et pouvez-vous imaginer ce que cela représente pour votre porte-monnaie ?


Eh bien concernant le gaspillage alimentaire qui sévit dans la cuisine de tout à chacun, c’est une note à 4,1 milliards d’euros par an qui se retrouve engloutie dans nos sacs-poubelle !


Et cela ne tient pas compte du gaspi lié à la restauration (3 milliards d’euros) ou la production (2 milliards d’euros) ni du gaspillage induit par la transformation des produits et leur distribution (6,7 milliards d’euros).


Au niveau de l’environnement, le coût s’estime en émissions de CO2 et de gaz à effet de serre et la nourriture gâchée représente pas moins de 3 % des émissions de CO2 annuelles totales en France !


Pourtant, rien n’est fatal et vous pouvez agir à votre échelle pour à la fois réduire votre facture d’alimentation et manger mieux, le tout dans une démarche écoresponsable.


Elle n’est pas belle la vie ?


Voyons à présent ce que vous pouvez faire pour maîtriser votre gaspillage alimentaire.


En pratique, comment pouvez-vous limiter le gaspillage alimentaire et faire des économies ?


La lutte anti-gaspi se compose de gestes simples qui ne viendront pas chambouler votre existence et que vous pouvez mettre en œuvre dès à présent.


Tout comme votre équilibre alimentaire, votre prise de position contre le gaspillage ne doit entraîner aucune frustration : seulement la mise en place d’objectifs mesurables et atteignables.


D’ici la fin de cette semaine, si vous avez déjà mis en œuvre quelques-uns des conseils qui vont suivre, alors vous pourrez considérer cela comme une victoire !


Vous pourrez ainsi enchaîner sur une nouvelle habitude.


Faites de vraies économies et évitez le gaspillage en planifiant votre menu pour la ou les prochaine(s) semaine(s)


Qui n’a pas vécu cet instant où vous quittez la maison pour aller aux courses en vous disant qu’il ne manque que quelques trucs et que vous ne devriez pas en avoir pour trop cher cette semaine ?


Résultat ? Un chariot qui déborde de produits auxquels vous n’aviez pas pensé ou dont vous ne saviez plus s’il vous en restait ou non ! Plus, un ticket de caisse que vous êtes obligé de plier en 6 pour qu’il tienne dans votre portefeuille...


Pour éviter ce genre de déconvenue, l’idéal est que vous planifiez vos repas.


Dans un premier temps, je vous conseille de tenter l’expérience sur une semaine.


Un cahier et un stylo suffisent ! Pour les plus geeks d’entre vous, un tableur permettra de gérer les trois repas de la journée.


Il ne vous reste plus qu’à faire un inventaire de votre réfrigérateur et de vos placards pour noter tous les produits qu’il vous reste.


Répartissez-les dans les cases pour chaque jour de la semaine et voyez ce qui vous manque exactement.


Ainsi, vous ne prévoyez d’acheter que ce qui vous manque réellement et éviterez tous les articles inutiles qui risquent de terminer à la poubelle.


En prévoyant vos menus à l’avance, vous pourrez plus facilement veiller à équilibrer et varier vos repas.


Tout cela vous permet de gaspiller moins et de produire moins de déchets.


Pour vous aider dans cette entreprise, votre diététicien peut vous accompagner dans la mise en place du tableau de menus hebdomadaires. Il vous indiquera le meilleur moyen d’équilibrer votre alimentation en sélectionnant les produits adaptés pour le bien-être de toute la famille.


Les courses autrement pour lutter contre le gaspillage alimentaire


Lors de votre prochaine session de courses, voici une série d’astuces qui vous permettront à la fois de limiter le gaspillage alimentaire tout en réalisant de substantielles économies :


• Référez-vous à la liste d’achats que vous avez préparée pour ne prendre que l’essentiel,


• Ne faites jamais vos courses lorsque vous avez faim ! S’il le faut, prenez une collation avant de partir,


• Optez pour les circuits courts plutôt que la grande distribution : vous y gagnerez en qualité et votre santé et celle de votre famille ne s’en portera que mieux,


• Contrôlez toujours les dates limites de consommation des produits afin d’éviter d’être pris de court,


• Privilégiez les aliments bruts, locaux et de saison. Si en plus ces derniers sont issus de l’agriculture biologique, c’est encore mieux !


• Prenez soin d’éviter au maximum les aliments ultra-transformés : en plus des impacts sur votre santé, ces produits sont très souvent suremballés.


La lutte anti-gaspi dans votre cuisine !


Les courses ne sont pas le seul endroit où vous devez rester vigilant !


La gestion de votre stock alimentaire vous permet également de lutter efficacement contre le gaspillage alimentaire. Ainsi :


• Mangez les produits frais les plus anciens en premiers. Si la date est trop proche et que vous ne pouvez pas le consommer dans les temps, n’hésitez pas : congelez-le !


• Prenez soin de cuisiner en proportions adaptées pour éviter les restes, sauf si vous avez prévu de les congeler ou de les resservir le lendemain. Les pâtes, le riz ou les pommes de terre cuites sont excellents en salades ! Les légumes quant à eux composent d’excellentes soupes !


• Lorsque vos fruits sont trop mûrs, réduisez-les en compotes ou faites en de délicieuses confitures,


• Hachez les restes de viande pour les transformer en succulents hachis ou cuisiner de fabuleux légumes farcis,


• Les épluchures sont fabuleuses pour donner du goût à vos bouillons, ne l’oubliez pas !


Si toutefois, vous ne parvenez pas à écouler votre stock d’aliments, vous pouvez très simplement opter pour un moyen de conservation adapté : la déshydratation est parfaitement appropriée pour les fruits et les légumes tandis que les bocaux et la congélation vous permettront de garder vos produits sereinement jusqu’à leur prochaine utilisation.


Si en dépit de toutes vos actions, vous avez de la nourriture à jeter, pensez au compost ou à vos animaux de compagnie ou à ceux du voisinage !




Le rôle du diététicien pour vous accompagner dans votre lutte contre le gaspillage alimentaire


L’adoption de toute la série d’astuces décrites ci-dessus vous permettra de limiter votre gaspillage alimentaire tout en réalisant de belles économies en plus de faire du bien à votre santé et à celle de votre famille.


Si pourtant vous ne savez pas par quel bout commencer pour mettre en place une lutte anti-gaspi efficace, vous pouvez avoir recours à un spécialiste de l’alimentation : le diététicien.


Ce professionnel de la nutrition vous guidera par exemple pour calibrer les quantités adaptées à toute votre famille dans le respect de leurs besoins nutritionnels.


Le diététicien vous aide à l’élaboration de vos menus ainsi qu’à la gestion de votre liste de courses.


Grâce aux consultations au cabinet de Pourrières, le mardi et jeudi, aux téléconsultations Qare et à mes visites à domicile à Trets, Pourrières, Rousset, Peynier et communes alentour, je vous propose de mettre mes compétences nutritionnelles à votre disposition pour vous accompagner dans votre projet anti-gaspi.


N’hésitez pas à me contacter pour plus d’information ou pour prendre rendez-vous !


La Reine des Neiges contre le gaspillage alimentaire !


Sources de l’article
Revue de l’AFDN n° 3 juillet/août/septembre 2017 -  pages 20 à 25
Revue de l’AFDN N° 1 Janvier/février/mars 2017 - pages 42 à 53
https://www.lanutrition.fr/gaspillage-alimentaire-un-gros-cout-economique-et-ecologique
http://draaf.auvergne-rhone-alpes.agriculture.gouv.fr/Des-visuels-de-prevention-du
https://www.lanutrition.fr/reduction-des-dechets-quel-sera-votre-defi-cette-semaine
https://www.lanutrition.fr/gaspillage-alimentaire-des-conseils-pour-leviter

245 vues5 commentaires

sdolhabaratz.diet@gmail.com

 

Numéro ADELI : 839503927

Téléphone : 06 86 25 69 95

  • Sylvie Dolhabaratz Diet Facebook
  • Sylvie Dolhabaratz Diet Twitter
  • Sylvie Dolhabaratz Diet Pinterest
  • Sylvie Dolhabaratz Diet Instagram

Membre de l'Association Française des Diététiciens Nutritionnistes (AFDN)

Membre de l'Association des Diététiciens Libéraux (ADL)

Figure sur l'annuaire de l'IDPLS (Intérêts des Professions Libérales Soingantes)

Cabinet Paramédical

21 ZA La Laouve, rue du Coudoulet

83470 St Maximin la Sainte-Baume

Consultations à distance et si besoins à domicile sur les villes de

Trets, Pourrières, Rousset, Peynier, Pourcieux, Saint-Maximin et toutes les communes environnantes

© 2019 par Sylvie Dolhabaratz Morales

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now